SI VOTRE COMPAGNON POILU EST UN CHIEN, UN CHAT OU UN LAPIN, SACHEZ QU’IL EST VISÉ PAR UN NOUVEAU RÈGLEMENT DE LA VILLE DE MONTRÉAL – CAPSULE DAQ N° 55

SI VOTRE COMPAGNON POILU EST UN CHIEN, UN CHAT OU UN LAPIN, SACHEZ QU’IL EST VISÉ PAR UN NOUVEAU RÈGLEMENT DE LA VILLE DE MONTRÉAL – CAPSULE DAQ N° 55

En effet, depuis le 1er janvier 2020, les chats, les chiens et les lapins de tous les arrondissements montréalais doivent être obligatoirement stérilisés. En plus d’être stérilisés, les chats et les chiens doivent également être identifiés à l’aide d’une micropuce. Ces nouvelles obligations attribuées par la métropole aux propriétaires de ces êtres animaux de compagnie s’inscrivent dans un effort de contrôle de la population animale.

Comment ?

D’abord, la stérilisation diminue notamment le risque de développement de tumeurs et d’infections chez l’être animal. Elle permet aussi d’atténuer certains comportements indésirables chez votre compagnon, comme la tendance aux fugues lors des périodes de reproduction et le marquage urinaire. En empêchant votre chat, votre chien ou votre lapin de se reproduire, la stérilisation contribue naturellement à réduire le nombre de portées non désirées et le nombre d’êtres animaux errants.
De son côté, la micropuce est un petit dispositif hypoallergène et indolore de la taille d’un grain de riz que le vétérinaire insère entre les omoplates de votre chien ou de votre chat. Cette capsule possède une série de numéros unique qui permet l’identification et le signalement rapides et fiables du propriétaire, ou du gardien, de l’être animal retrouvé à l’aide d’une base de données accessibles aux vétérinaires. Le micropuçage est un moyen d’éviter de surcharger les refuges ou de recourir inutilement à l’euthanasie de votre compagnon orphelin. On peut obtenir les services de micropuçage dans une clinique vétérinaire, à la SPCA ou encore dans des cliniques de micropuçage organisées dans certaines municipalités.

Ainsi depuis le 1er janvier 2020, les propriétaires de chats et de chiens doivent, s’ils veulent obtenir ou renouveler un permis pour leur être animal, fournir la preuve que leur compagnon est stérilisé et qu’il a une micropuce. Une amende de 300 $ est donnée aux propriétaires ne se conformant pas au règlement.

Règlement sur l’encadrement des animaux domestiques

Autres liens utiles :

SPCA de Montréal – La stérilisation : un geste bienveillant

Ordre des médecins vétérinaires du Québec