Cart

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE

[contact-form-7 id="1965" title="Infolettre"]

Date

Avr 21 2024

Heure

Journée entière

DATE LIMITE: Pétition: Protection des épaulards/baleines des bateaux récréatifs et commerciaux

« Pétition à la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Attendu que :
  • La population des épaulards résidents du sud est inscrite sur la liste de la Loi sur les espèces en péril du Canada et de l’Endangered Species Act des États-Unis;
  • L’habitat essentiel des épaulards résidents du sud, protégé légalement, se trouve dans les eaux maritimes très fréquentées de la mer des Salish;
  • Le bruit sous-marin et la perturbation physique causés par les navires nuisent à la capacité des épaulards résidents du sud de communiquer et de s’alimenter efficacement;
  • Les épaulards résidents du sud peuvent perdre plus de 50 % de la portée de l’écholocalisation lorsqu’ils s’alimentent à proximité de navires commerciaux qui circulent;
  • La circulation maritime accrue attribuable à l’agrandissement du port de conteneurs de Roberts Bank et aux pétroliers de Trans Mountain augmente le bruit sous-marin dans cet habitat essentiel. L’incapacité à trouver du saumon pour s’alimenter en raison de ce bruit accroît le risque d’extinction des épaulards résidents du sud;
  • La multiplication des bateaux réduira la période de tranquillité durant laquelle les épaulards résidents du sud peuvent se nourrir sans que le bruit n’empêche l’écholocalisation et la communication;
  • Compte tenu de ces menaces, l’État de Washington a récemment adopté une mesure législative (projet du Sénat 5371) imposant une zone tampon obligatoire de 1 000 verges aux bateaux récréatifs et commerciaux d’observation des baleines autour de l’habitat de l’épaulard résident du sud;
  • Le Canada s’est engagé à faire cesser et à inverser la perte de biodiversité, comme en témoigne la signature du Cadre de la biodiversité de Kunming à Montréal.
Nous soussignés, résidents du Canada, prions le ministre des Transports de prendre un règlement imposant aux navires une distance obligatoire et interdisant aux bateaux récréatifs et commerciaux d’observation des baleines de se trouver à moins de 1 000 mètres de l’habitat des épaulards résidents du sud, comme le règlement pris par l’État de Washington. »

Date limite pour signer: 21 avril 2024 
Pétition déposée à la Chambre des communes du Canada (Parlement du Canada)

Laisser un commentaire