Date

Août 30 - 31 2021

Heure

All Day

Spécisme et autres discriminations (CRÉ-GRÉEA)

« Les notions et les phénomènes relatifs au racisme et au sexisme ont bénéficié d’une attention privilégiée en philosophie morale et politique. De nombreux travaux ont été consacrés à leur analyse conceptuelle et à la recherche de solutions aux problèmes de justice que les préjugés, la discrimination et l’oppression raciale et/ou genrée peuvent soulever en théorie et en pratique. Plus récemment, des chercheur.se.s ont élargi ces débats aux questions posées par le capacitisme. Les tenant.e.s de la théorie critique du handicap, par exemple, ont fait beaucoup pour modifier la conception dominante de la normalité qui stigmatise les personnes en situation de handicap en les présentant comme inférieures, d’une manière ou d’une autre, aux personnes valides. Dans le même ordre d’idées, des auteur.rice.s dénoncent le spécisme, qu’ils et elles identifient, par analogie avec le racisme, le sexisme ou le capacitisme, à une forme de discrimination, de préjugés ou de mépris à l’égard de certains individus; en l’occurrence, ceux qui n’appartiennent pas à certaines espèces animales (l’espèce humaine principalement) ou qui ne possèdent pas l’une ou l’autre des propriétés associées aux espèces privilégiées (les capacités cognitives sophistiquées, le plus souvent).

Dans le cadre de ce colloque, nous nous intéresserons au spécisme et à la manière dont il se compare au racisme, au sexisme et au capacitisme. Nous chercherons à mieux comprendre les phénomènes tels que la discrimination, l’oppression, la domination et la partialité à travers le recoupement des différentes formes qu’ils peuvent prendre, dans l’espoir de découvrir, peut-être, de nouvelles pistes dans les luttes menées contre ces injustices. »

Lien vers le programme complet de ce colloque

Lundi 30 août 2021

09H – 12H30 | Panel #1 – DISCRIMINATION, OPPRESSION ET INTERSECTIONALITÉ
Coorganisatrices : 
Kristin Voigt (McGill) et Natalie Stoljar (McGill)
Présentation: Amandine Catala (UQÀM) -« Epistemic Injustice, Intersectionality, and Autism

13H30 -17H | Panel #2 – LE SPÉCISME ET LE RACISME
Coorganisateurs :
 Luc Faucher (UQÀM) et François Jaquet (CRÉ)
Présentations: Dalida Awada (UdeM) – « Racisme et spécisme : bien plus qu’une analogie »; Luc Faucher (UQÀM) – « Sans émotion: comment l’approche émotionnelle du racisme éclaire le spécisme ordinaire »; François Jaquet (CRÉ) – “Speciesism and Tribalism: Embarrassing Origins”.

 

Mardi 31 août 2021 

09H-12H30 | Panel #3 – LE SPÉCISME ET LE SEXISME
Coorganisatrices : Naïma Hamrouni
(UQTR)Hannah Carnegy-Arbuthnott(U. of York) etVirginie Simoneau-Gilbert(Oxford U.)
Présentations : Christiane Bailey (York) – « L’écoféminisme et la thèse des destins liés »; Lauren Corman (Brock U.) – « A Gendered Rubik’s Cube: Slaughterhouse Labour, Violence, and Trauma « ; Élise Desaulniers (SPCA de Montréal) – « Genre et animaux ».
Commentaires : Marie-Anne Casselot (U. Laval); Angie Pepper (U. of Roehampton); Alexia Renard (UdeM).

13H30-17H | Panel #4 – LE SPÉCISME ET LE CAPACITISME
Coorganisateur.rice : Jonas-Sébastien Beaudry
(McGill) etValéry Giroux(CRÉ)
Présentations : Jonas-Sébastien Beaudry (McGill) – « Personhood, Animals and Well-Being »; Shelley Tremain (BIOPOLITICAL PHILOSOPHY) –« Ableism, Animals, and Apparatuses »; Agnes Trzak (Activist-scholar) – “Speciesism and Disability: A Story about a disabled Dog, a Duck and the Woman who Cared for Them”.
Commentaires : Valéry Giroux (CRÉ); Matthew Palynchuk (McGill).

 

 

Laisser un commentaire